AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Apple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Marzia Hanssen
Admin
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 01/07/2015

MessageSujet: Apple   Jeu 12 Nov - 11:23


“Sometimes love means taking a step back. If you care about somebody, you should want them to be happy even if you wind up being left out.”
- Ted Mosby, How I met your mother.

Le matin emmena un filet de lumière dans la chambre où j'étais allongée. J'étais tellement excitée que j'avais oubliée de compter les moutons la veille... Aujourd'hui était le premier jour d'un nouvel ère, d'un nouveau départ. Je me redressai en prenant une grande inspiration, puis fermai les yeux. J'vais pas arriver à tenir dans l'avion, moi... C'est certain. Pensais-je. J'étais déjà très fatiguée à la base, mais je n'avais pas réussi à fermer l’œil de la nuit. Est-ce que je regretterais ma décision ? Est-ce que je prenais beaucoup trop de risques ? Chaque jour était un jour où je plongeais dans la piscine les yeux fermé... Chaque jour était un défi.

Tu penses encore trop. Combien de fois on te l'a répété hum ? Je passais ma main sur mon front, puis la glissa jusqu'à mon cuir chevelu. C'était probablement mes pensées qui m'avaient empêcher de dormir comme un bébé... En tout cas, ce n'était visiblement pas son cas.

Un pied hors du lit puis deux, je tirais les couvertures dans le but de me lever. Mais juste avant que je puisse faire quoi que ce soit, j'entendis sa voix.


Cambridge, MA

- Je n'ai jamais... pété en publique.

Le jeune homme me regarda sans cligner des yeux et je me suis aussitôt mise à rire.

- Come on, t'as déjà pété en publique, fais pas l'fier !
- J'ai perdu la mémoire j'te rappelle.
- Pas moi. Alors tu bois, sirène !

Nous nous sommes mis à rire tous les deux avant qu'il cède et bois dans sa coupe. Ahah, je le savais ! Andy McDougall avait des intestins comme tout le monde. Tout se déroulait à merveille ce soir-là, Coraleen était couchée... elle a enfin pu revoir son papa qui lui manquait tant. Nous passions le plus clair de notre temps ensemble, que tous les deux ou avec notre petite princesse. Dernièrement, la ligne entre l'envie d'rester de simples amis ou d'être beaucoup plus commençait à s'embrouiller. La vie est une grosse bitch, vous savez ?

Il y avait cette sorte de tension, malgré qu'nos discussions ne soient jamais bien sérieuse ou très glamour. Ce regard qui me disait "Embrasse-moi", ces lèvres entre-ouverte qui ne demandaient que ça. Son corps me parlait, m'appelait, il n'avait pas besoin de me le dire pour me le faire comprendre. Mais c'était Andy... Mon ex-mari qui m'avait trompé à plusieurs reprises, suffisamment pour que je comprenne qu'il ne veut pas la vie que je voulais lui offrir.

À ce moment, j'avais envie de baisser les yeux, fuir son regard mais pour la première fois, j'ai décidé d'affronter. De planter mon regard dans le sien et de laisser les sentiments me guider. Qu'est-ce que l'avenir nous réservait ? Est-ce qu'on se tournerait autour comme ça pendant longtemps ou est-ce que c'était passager ? Tout d'un coup, le silence s'est installé. Je pouvais entendre mon cœur battre et sentir mon pouls dans mes tempes.

- Tu te grattes les poignets... à quoi tu penses ?
- J'pense à toi.

Réponse clair, net et précise lorsqu'on me connait bien comme lui me connait. Il est le premier à s'être jeté à l'eau et j'étais la première à l'enlacer, le laisser me toucher autant qu'il le voulait. Je fonçais la tête première, je ne pensais pas aux conséquences.

Au final, il avait choisi Briony... Il avait choisi de me quitter pour sa maîtresse, quitter Coraleen et notre mariage. Peut-être que nous nous étions engagé trop tôt ? Les vœux éternelle n'a jamais été le fort d'Andy, lui qui du plus loin que je me rappelle, a toujours été un peu score & go. J'ai été... à peu près la seule stabilité dans sa vie. Il m'aime depuis la tendre enfance, j'suis un peu comme le rêve qu'il n'arrivait jamais à atteindre. Peut-être qu'une fois le but atteint, il ne cherchait qu'à se trouver autre chose ?

Comme si le monde tenait à le tester sans arrêt, il a fait en sorte qu'Andy perd la mémoire... Tout ce qu'il se rappelle à Harvard, c'est moi. Ou du moins son ancienne vie... L'époque où il était amoureux de moi, où j'étais aveugle. Mais moi je me rappelle de tout.

Alors dites-moi, est-ce que c'est mal ? Si je me retrouve là, à l'embrasser, à vouloir aller plus loin... Il se retrouve de plus en plus de souvenirs, il m'aime pour l'instant autant que je l'ai toujours aimée... mais qu'est-ce que je ferais s'il se réveillait demain matin, qu'avec Briony sur le bout de la langue ?



- Bon matin...

Je me retournai vers lui, tout sourire. Il avait les yeux collés, les cheveux en bataille et ce fucking sourire qui ferait craquer n'importe quelle femme.

- Bon matin.

Mon corps entier réagit à ses baisers sur mon épaule droit et je fermais les yeux. Il était encore là, aujourd'hui j'avais encore une chance de lui prouver que je pouvais être LA femme de sa vie. J'allais profiter de cette deuxième chance pour le rendre heureux comme personne n'y arrivera jamais.

- Il faut pas chaumer aujourd'hui, notre avion pour Paris est à 19h45... Y'a des gens à qui tu veux dire au revoir ? Je souriais.
-Ma mère, Roxanna et ses enfants, Torrey et Lara, Anya, Alessia et Kenny, Charline... Mais bon, ce n'est pas un au revoir n'est-ce pas ?

Le jeune homme hocha la tête avant que l'on s'embrasse une énième fois. Je mordis ma lèvre inférieure avant d'applaudir, toute excitée.

- On va à Paris !


Dernière édition par A. Marzia Hanssen le Jeu 12 Nov - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanssen.forumactif.com
A. Marzia Hanssen
Admin
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 01/07/2015

MessageSujet: Re: Apple   Jeu 12 Nov - 11:24

28824, est le tout premier nombre qui est apparu sur ma chair. Tout le monde sait ce que c'est et personne ne peut contourner la règle, même les moins croyants... Dans 28824 heures après ma naissance, j'aurai rencontrée mon âme sœur. Les compteurs à moins de sept chiffres sont très rares et je fais partie des gens "chanceux" qui a rencontré son âme sœur avant que sa mémoire commence à enregistrer. Trois ans, trois mois et treize jours après ma naissance, que j'ai rencontré l'élu. Mais comme un grain de beauté... on oublie très rapidement que c'est là, surtout lorsque ce n'est pas sur son propre corps.

Même ville, même quartier, même style de vie... Les McDougall venaient tout juste d'emménager dans leur nouvelle résidence. Fidèles à eux-mêmes, mes parents ont décidé de leur souhaiter la bienvenue en les invitant à la maison. De cette rencontre, ils sont devenus de grands amis et n'ont jamais réellement perdus contact, surtout leurs enfants. La tombée de la nuit arrivée, ma mère est venue me border pour se rendre compte que mon compteur avait atteint la fin. 14 Janvier 1994, le jour où j'ai rencontré Andy McDougall, mais je ne m'en rappelle pas. D'aussi loin que je me rappelle... Il a toujours été là, tout comme le 0 sur mon poignet.


- T'as vu le poignet de ta fille...?
- Laquelle ?
- Tu sais bien laquelle, regarde quel jour on est... L'homme soupira, avant de regarder son téléphone.
- Le petit ? Elle hocha la tête. Il n'y croyait pas trop, mais si ça pouvait faire plaisir à sa femme... De toute façon, à trois ans, j'étais trop jeune pour comprendre.

Plusieurs années ont passé, mes parents ont appris qu'Andy était réservé à la fille des Ravenswood. J'étais adolescente, je croyais en l'amour, même si je refusais de croire au compteur : le mien, il était à 0 depuis trop longtemps, on pourrait croire que je faisais partie des anomalies... Tout le monde, mais pas moi. J'étais trop optimiste pour ça, Dieu ne me feraient jamais ça. Ils ont décidé de garder le secret et m'ont élevé à tant que Chrétienne. De cette façon, je ne me livrai à personne d'autre qu'à mon âme sœur... N'est-ce pas ?



Pas question que je laisse ce compteur gérer ma vie ! Le compteur d'Ocean était toujours sur la pente, alors que le mien avait atteint le fond depuis longtemps. Pour lui faire plaisir, j'ai tatoué son prénom sur ma nuque... mais c'est le soir même que le destin m'a rattrapé. Oh oui, j'me suis rapidement rendu compte que je m'étais planté quand j'ai vu sa langue dans la bouche d'une autre. Fuck that shit.

J'ai cherché à me venger en donnant ma virginité à l'un de mes amis. Beau, grand, footballeur... Vous voyez un peu le genre ? Qui aurait cru que derrière la petite Cabot pure et chaste se trouvait un fort caractère limite sexy ? J'me suis pas arrêté à un, j'y ai pris plaisir... Mais à ce jeu, j'suis tombée amoureuse de mon meilleur ami d'enfance et âme sœur : Andy McDougall.

À partir de là, tout s'est déroulé rapidement. Passion, amour, trahison, espoir... désespoir... Le pire est arrivé et nous avions divorcés. J'ai cessée d'être optimiste, au contraire. J'ai voulu m'ôter la vie à quelques reprises. Cessé de manger, ouvert les veines, sombré dans l'alcool... Il était heureux avec elle, j'étais malheureuse avec moi-même.

Au pire moment de ma vie, j'étais assise dans la cuisine de ma mère lorsqu'elle m'a fait un aveux. Mon compteur n'a pas toujours été à 0, mais presque. Il est fait pour moi, je suis faite pour lui... "Ne perds pas espoir". Comment ne pas perdre espoir quand tout est déjà perdu ? J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai voulu rien entendre. Ma mère était bonne à se faire interner, ça y est, la mort de mon père l'a rendu ding dong.

Quelques semaines plus tard, Andy perd la mémoire et se tourne vers moi, la seule personne dont il se rappelle, pour rattraper le temps perdu. Bien que je m'empêche d'y croire et que je culpabilise, mon cœur essaie de me convaincre d'essayer... d'être optimiste, encore une fois. Petit à petit, on s'est fait de nouveau souvenirs, j'ai réussi à lui en faire retrouver quelques anciens... Si je ne ressens plus rien pour lui, alors pourquoi ai-je décidé de tout plaquer pour faire le tour du monde avec lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hanssen.forumactif.com
 
Apple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» setup using apple airport
» Hey Apple !
» Apple TV
» Ma collection Apple II et consoles
» [Console] @world Pippin (Bandaï / Apple) 1997

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hanssen Family :: Section perso :: Arianna Marzia Hanssen-
Sauter vers: